Aller à la barre d’outils

Pardus [VS »> Shimizu

Commencant à avoir un stock de gomme pour F104 qui grandit, j’ai décidé de me lancer dans un petit comparaison sans prétention entre les trains de gommes en ma possession.

Plutôt que de faire un comparatif avec beaucoup des pneus différents, je vais faire des comparaisons en 1 vs 1

Car les conditions climatique en extérieur changeantes et mon emploi du temps restreint ne me permette pas de tester un grand nombre de pneu dans des conditions comparables.

Je vais essayer d’être le plus rigoureux possible mais ne perdez pas de vue que tout ceci n’est basé que sur des impressions (et un peu sur le chrono).

Chassis utilisé: Speed Passion SP-1 (réglages boite). Lipo shorty en position arrière.
Température air: 15°
Température piste: 18°

Pneus comparés: 
– Train de pneus Pardus ( il n’y a qu’une seule référence)
vs
– Shimizu Racing (#PS-0578) Racing Slick Tire (R) w/Inner Sponge for Tamiya F104 (R3)
– Shimizu Racing (#PS-0577) Racing Slick Tire (F) w/Inner Sponge for Tamiya F104 (F3)

Meilleur temps au tour Pardus: 30,168 sec
Meilleur temps au tour shimizu: 28,817 sec

Je ne me suis pas « déchiré » sur les chronos et je n’ai pas pris de risque pour un train de pneus comme pour l’autre. il y a certainement moyen de faire mieux (ne serait-ce qu’en traitant les pneus) ;)

Constatations
– Les pneus Shimizu rendent le chassis sous vireur
– Les pneus Pardus donnent au chassis un comportement survireur
– Les pneus arrière shimizu arrivent à chauffer après quelques tours mais pas les pneus avant (malgré la glisse des roues avant)
– La piste était froide (pas facile de faire monter les gommes en température)

Impressions (indépendante du chrono et a configuration identique)

– On a pas l’impression d’être moins rapide en Pardus. La train avant semble bien guidé, mais on sent que l’arrière manque légèrement d’adhérence. Cela pousse à anticiper un peu les freinage pour ne pas se mettre en travers. De même on attend un poil plus longtemps avant de remettre les gaz pour être sur que les roues sont en ligne et éviter le tête à queue. Par contre en poussant les limites, on peut se faire plaisir et rentrer en légèrement en travers dans un virage pour être plus dans l’axe en sortie. Ce n’est pas la façon la plus efficace de piloter mais cela fait le spectacle

– Chaussée en shimizu la voiture est un peu sous vireuse. Elle est très sécurisante. On a l’impression de ralentir plus fortement en entrée de courbe qu’avec les Pardus mais on se sent en plus confiance à la ré-accélération pour « pousser » plus fort.

Relativisons / tentative d’explication
– La température de dimanche était un peu basse. C’est le territoire de prédilection de shimizu. Quand la température monte les performances des pneus shimizu augmente mais l’écart se réduit avec les autres marques. A partir d’une certaine température les shimizu soft on tendance à l’aquaplaning.
– J’ai probablement commis une erreur en mettant de medium à l’avant. Vu la température, mettre du soft à l’avant m’aurait probablement donné le grip dont j’ai manqué.
– Les Pardus ont donné un comportement survireur au chassis à « basse » température. Je pense que la température augmentant, ils auront un meilleur grip mais à mon avis le grip du train arrière sera toujours en retrait par rapport au train avant et le comportement restera sur vireur.

Si vous souhaitez participer, n’hésitez pas à faire part de vos comparaisons entre 2 trains de pneu en donnant les conditions d’utilisation les plus précises possibles.

A bientôt pour de nouvelles comparaisons 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
:f1b: